Bravo.. mobilisaton réussie le 19 mars

Publié le 20/03/2009 à 00H00 (mis à jour le 23/03/2009 à 14H10)
Plus de 90000 bas normands se sont mobilisés et ont participéà l'une dles 14 manifestations réparties sur l'ensemble de la région, pour réclamer une nouvelle véritable relance sociale. Ce message
Bravo.. mobilisaton réussie le 19 mars
Bravo.. mobilisaton réussie le 19 mars
Plus de 90000 bas normands se sont mobilisés et ont participéà l'une dles 14 manifestations réparties sur l'ensemble de la région, pour réclamer une nouvelle véritable relance sociale. Ce message

Mobilisation en Hausse.

Plus de 45000 à CAEN, 18000 à Cherbourg (voir le détail ci-dessous) avec une forte présence de la CFDT, ce sont plus de 90000 bas normands représentant tous les secteurs professionnels qui ont montré le refus de subir la crise et leur volonté de faire bouger le gouvernement et le patronat.

Une mobilisation en hausse qui montre selon le secrétaire général de la CFDT 'l’importance de l’angoisse que ressentent les salariés français' devant à l’ampleur de crise.

Dans ces conditions, 'on ne comprend plus aujourd'hui quelle est la politique du gouvernement' insiste François Chérèque, avant d’ajouter que le gouvernement et le patronat doivent répondre 'très sérieusement aux propositions' des syndicats.'En effet, poursuit-il, dans cette journée, on ne se contente pas de protester. On fait des propositions concrètes et le gouvernement, les connaissant maintenant depuis plusieurs mois, doit nous y répondre très sérieusement'.

La CFDT fait notamment trois propositions concrètes : tout d’abord le financement du FISO (fonds d’investissement social) par la suspension du bouclier fiscal et la fin de la défiscalisation des heures supplémentaires.

Ensuite, la CFDT demande que les allégements de charges pour les entreprises soient conditionnés à des négociations, dans les entreprises, sur la formation et le déroulement de carrière. Enfin la CFDT réclame la remise en cause de la réforme de l’Etat telle qu’elle est conduite actuellement, ainsi que le gel des suppressions de postes dans les fonctions publiques.

 

Les chiffres de la mobilisation:

 

CAEN

45 000

LISIEUX

2 400

VIRE

3 000

FALAISE

500

ALENCON

 5 000

FLERS

5 000

ARGENTAN

 1 500

L’AIGLE

 250

MORTAGNE

250

GRANVILLE

2 000

COUTANCES

2 500

SAINT LO

5 000

CHERBOURG

18 000

AVRANCHES

1 500