Cherbourg et Trouville : étapes du bus des saiasonniers

Publié le 17/08/2009 à 00H00 (mis à jour le 24/08/2009 à 12H21)
La campagne des saisonniers 2009 fait étapes en Basse Normandie les 18 et 19 août à Cherbourg, le 18 et à Trouville le 19.. la CFDT veut faire de cette dixième édition de sa « campagne saisonniers » un temps fort de son action syndicale. Dans l'emploi saisonnier comme dans d'autres secteurs, « crise » ne doit pas rimer avec abus et contournements du droit du travail.En agissant dans le domaine du travail, du logement, des reconversions, ou encore de l'assurance-chômage, la CFDT fait le choix de la sécurisation des parcours professionnels et des parcours de vie des travailleurs saisonniers.
Cherbourg et Trouville : étapes du bus des saiasonniers
Cherbourg et Trouville : étapes du bus des saiasonniers
La campagne des saisonniers 2009 fait étapes en Basse Normandie les 18 et 19 août à Cherbourg, le 18 et à Trouville le 19.. la CFDT veut faire de cette dixième édition de sa « campagne saisonniers » un temps fort de son action syndicale. Dans l'emploi saisonnier comme dans d'autres secteurs, « crise » ne doit pas rimer avec abus et contournements du droit du travail.En agissant dans le domaine du travail, du logement, des reconversions, ou encore de l'assurance-chômage, la CFDT fait le choix de la sécurisation des parcours professionnels et des parcours de vie des travailleurs saisonniers.

Informations, rencontres, débats, contacts

Rendez-vous

à Cherbourg le 18 - Place du théatre de 9h à 16h00

et à Trouville le 19  Face au casino de 9h à 16H00

Saisonniers, la CFDT revendique et agit

La crise économique et sociale que nous traversons va avoir un impact important sur l’emploi saisonnier. Que ce soit pour les travailleurs saisonniers ou pour les jeunes embauchés en job d’été, cette saison 2009 risque d’être difficile. C’est pourquoi la CFDT veut faire de cette dixième édition de sa « campagne saisonniers » un temps fort de son action syndicale. Dans l’emploi saisonnier comme dans d’autres secteurs, « crise » ne doit pas rimer avec abus et contournements du droit du travail.

En agissant dans le domaine du travail, du logement, des reconversions, ou encore de l’assurance-chômage, la CFDT fait le choix de la sécurisation des parcours professionnels et des parcours de vie des travailleurs saisonniers.

La CFDT a obtenu dès janvier :

Une indemnisation du chômage plus généreuse avec la possibilité d’être indemnisé dès 4 mois de travail (contre 6 mois auparavant). Concrètement un saisonnier qui effectue deux saisons de 2 mois peut aujourd’hui prétendre à une indemnisation.La fin de la limitation à 3 ans de l’indemnisation chômage des saisonniers.

La CFDT agit au quotidien pour :
  • Développer et réhabiliter le logement pour les travailleurs saisonniers en mobilisant les fonds du 1% logement.
  • Créer avec le soutien des collectivités locales des maisons des saisonniers comme c’est le cas notamment en Aquitaine, en Rhône-Alpes et bientôt en Nord-Pas de Calais.
  • Mettre en place des chartes de l’emploi saisonnier avec les collectivités et les employeurs, et favoriser l’instauration de labels pour inciter les employeurs à jouer le jeu de la responsabilité sociale.
  • Faciliter l’accès à la formation et à une qualification pour les saisonniers et ceux d’entre eux qui font le choix de changer d’activité (notamment via la VAE). Pour ce faire, la CFDT agit également pour que les collectivités territoriales fassent une utilisation responsable des gains engendrés par la taxe de séjour en les affectant à la diversification de l’activité sur leur territoire.
La CFDT se bat également pour

S’assurer que la baisse de la TVA concédée au secteur de l’hôtellerie restauration profite bien à l’emploi, notamment à l’emploi saisonnier, et non au portefeuille des employeurs.

Refuser la mise en place de sous-contrats de travail comme le contrat d’engagement éducatif dans le secteur de l’animation et du sport et ce, au détriment de l’emploi.

Assurer aux travailleurs saisonniers de l’agroalimentaire un salaire conforme aux grilles en vigueur, conforme aux tâches qu’ils exercent, et les faire bénéficier d’une couverture complémentaire santé-prévoyance

.