Démission du directeur du CHU de CAEN

Publié le 16/03/2009 à 00H00 (mis à jour le 24/03/2009 à 12H13)
Dans un contexte de déficit des hôpitaux publics, la démission du directeur du CHU de Caen, pour des "dépenses excessives", ne passe pas inaperçue aux yeux du public, encore moins aux yeux du syndicat Santé Sociaux du Calvados. pour la CFDT cette affaire ne peut pas rester sans suite...
Démission du directeur du CHU de CAEN
Démission du directeur du CHU de CAEN
Dans un contexte de déficit des hôpitaux publics, la démission du directeur du CHU de Caen, pour des "dépenses excessives", ne passe pas inaperçue aux yeux du public, encore moins aux yeux du syndicat Santé Sociaux du Calvados. pour la CFDT cette affaire ne peut pas rester sans suite...

Le syndicat départemental CFDT santé-sociaux a pris connaissance, par sa section syndicale au CHU de Caen de la démission de son Directeur général, Monsieur J Martinez.

Dans son communiqué aux syndicats, le Directeur a fait part de sa mise en cause par les médias pour dépenses excessives révélées.

 Compte tenu de ces informations, le Syndicat a demandé un rendez-vous au Directeur de l’Agence Régionale de l’Hospitalisation afin d’apporter des informations précises sur la tenue des comptes du CHU et notamment de l’engagement des dépenses concernant les aménagements des logements de fonction.

 Sous réserve de vérification de ces informations, comment ne pas être choqué et indigné, que l’on soit agent hospitalier ou usager, devant un tel gâchis, alors  qu’un plan de redressement financier en cours, supprime plusieurs centaines d’emplois au CHU ? Il y a manifestement deux sortes de gestion dans cet établissement et une telle attitude est particulièrement condamnable.

 Par ailleurs le syndicat s’étonne également que de tels excès de dépenses aient pu échapper à la vigilance de la trésorerie générale, indépendante de l’hôpital, chargée du contrôle des comptes. N’y a-t-il pas à ce niveau un grave dysfonctionnement ?

 Le syndicat attend des explications et des mesures radicales pour que soit mis un terme à cette gestion scandaleuse.