stop au dépassement d'honoraires

Publié le 31/01/2010 à 00H00
Les dernières études menées montrent une augmentation du reste à charge pour les malades. En particulier les dépassements d'honoraires ont augmenté en moyenne de 5,5% par an, entre 1990 et 2006. Rien que dans les établissements de santé privés le dépassement des praticiens libéraux cela représente plus de 2,5 millions d'euros restant à charge en Basse-Normandie. Ce phénomène remet gravement en question le système.
stop au dépassement d'honoraires
stop au dépassement d'honoraires
Les dernières études menées montrent une augmentation du reste à charge pour les malades. En particulier les dépassements d'honoraires ont augmenté en moyenne de 5,5% par an, entre 1990 et 2006. Rien que dans les établissements de santé privés le dépassement des praticiens libéraux cela représente plus de 2,5 millions d'euros restant à charge en Basse-Normandie. Ce phénomène remet gravement en question le système.

  Les dépassements d’honoraires sont devenus une « plaie » pour notre système et concourent à accroître les inégalités d’accès aux soins. Bien plus, si rien n’est fait d’ici 5 à 10 ans plus aucun patient ne trouvera par exemple de chirurgien ne pratiquant pas d’honoraires libres.

 Pour combattre ce phénomène la CFDT en Basse-Normandie distribuera un tract le 28 janvier incitant les usagers, via la CFDT, à informer les Caisses Primaires d’Assurance Maladie s’ils ont été confrontés à ce problème. Car aujourd’hui si beaucoup font état de difficulté rencontrées lors de parcours médicaux, cette information reste lettre morte au sein du microcosme familiale et/ou d’amis. Les rapports sur le sujet notent qu’en Basse-Normandie aucune plainte sur le dépassement d’honoraire ou les dessous de table n’a été déposée. Il faut donc qu’une information circule auprès de la population.

Vous pouvez prolonger cette action en téléchargeant ce tract.


TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS